Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit Soldat

Petit Soldat

Ce blog est l'histoire d'un petit Soldat Parti bien trop tôt rejoindre les étoiles...

Ses anges gardiens...

Publié par Anouchka sur 10 Novembre 2015, 09:11am

Ses anges gardiens...

Cette photo a été prise peu de temps après la naissance de Roman en Novembre 2012. 

Les infirmières de la réa néonat nous avaient conseillé d'apporter quelques petites choses de nous pour personnaliser la couveuse de Roman. Les enfants ont souhaité lui apporter chacun un doudou mais aussi cette photo à accrocher au dessus de sa tête, en signe de protection... Sur le coup j'ai trouvé ce geste si adorable de la part de ses grands frères, tels des anges gardiens... 

Je me rappelle très bien d'ailleurs, alors enceinte de 5 mois de Roman, et en apprenant que nous attendions un 3ème petit garçon, Vadim me dire "Mais dit donc Maman, tu vas être bien protégé toi plus tard avec tous ces garçons !"

Tous les matins une fois que j'avais accompagné les enfants à l'école, je préparais mes affaires pour me rendre à l'hôpital et m'occuper de Roman. Le même rituel chaque matin... Mettre les biberons du lait que j'avais tirer dans la glacière, prendre la voiture, faire le même chemin, pleurer en y allant sur l'autoroute, pleurer de fatigue, de peur, d'angoisse, de colère, puis respirer, chercher une place sur cet immense parking, se dépêcher de monter au premier étage, sonner et entrer...

Une fois la porte du service passée, Je me lançais comme chaque jour dans une série de gestes automatiques... Ranger mes affaires dans le casier, retirer mes bijoux, laisser mon portable, fermer à double tours le casier, me laver les mains, les désinfecter, les sécher...

Je me souviens encore aujourd'hui de cette odeur, cette chaleur, de cette ambiance si pesante, de ce bruit et en même temps ce silence intense qui se dégageait de ce service de réa néonat... 

Entrer dans ce couloir et atteindre la chambre de Roman qu'il partageait avec Lola... 

S'empresser d'aller lui dire Bonjour, lui faire comprendre que je suis là, avec lui. J'avais un autre rituel avant de commencer à faire les soins de Roman, celui d'aller voir, comme chaque parent du service, les informations concernant la nuit de mon tout petit bébé, mais aussi celles de sa courbe de poids, j'étais comme obnubilée par ça... S'il ne prenait pas de poids un matin, j'avais l'impression que quelque chose n'allait pas... de reculer... 

Pour lui faire ses soins, comme pour chaque préma, cela se passait dans sa couveuse directement, les mains plongées à travers cette paroie de plastique... J'avais remarqué qu'il ne pleurait pas beaucoup en ma présence, notamment lorsque la kiné lui faisait ses massages, dès que je posais mes mains sur lui pour le rassurer et que je lui carressais la tête en lui expliquant que c'était pour son bien, il s'apaisait... La kiné l'avait bien évidemment remarqué et me faisait venir dans la pièce à chaque fois qu'elle avait des soins à lui prodiguer...

Juste avant de prendre Roman sur moi j'allais dans cette petite salle afin de tirer mon lait que j'apportais ensuite aux infirmières. Puis ce moment tant attendu, le peau à peau... Ce moment où l'on m'installe mon tout petit bébé tout contre moi, au creux de moi... Ce moment où tout s'arrête, où l'on n'entend plus rien, ni les bruits des alarmes des machines qui sonnent, ni les pleurent des bébés, ni les allées et venues incessants des infirmières... Ce moment où l'on est juste tous les deux, lui et moi... Ce moment où je garde son odeur précieusement, même encore aujourd'hui...

Ce moment où je lui chantais des chansons, où je sentais son souffle, ce moment où je pouvais m'abandonner au repos avec lui...

 

Ses anges gardiens...

Cette ambiance très particulière de la réa néonat, je ne l'ai pas comprise tout de suite... Nous, parents de grands prémas, sommes jeté dans ce service du jour au lendemain sans en connaitre vraiment le fonctionnement, sans y avoir été vraiment préparé... Ce n'est que plus tard, un peu après le décès de Roman, que j'ai compris que ce que nous avions vécu en réa néonat durant 7 semaines était un cauchemar...

Nous avons récupéré la photo de mes deux grands garçons protecteurs, elle est très significative et très importante pour nous, elle est d'ailleurs installée dans un joli cadre à la maison...

Belle journée,

Anouchka

Commenter cet article

mamiemamour 10/11/2015 22:33

c'est la première fois que je te réponds pourtant j'ai tout suivit mais je suis en pleurs à chaque fois car on a du m'accoucher à 6 mois de grossesse et je n'ai rien vu mais 6 mois ce n'est pas rien je n'en parle jamais et m'interrompre une grossesse à 4 mois 1/2 c'est dur très dur et je ne fais que très rarement allusion à ces moments douloureux certaines personnes ne comprennent pas elles pensent que c'est pour nous faire plaindre ou pour nous venter dans mon cas c'est de penser à ce qu'ils auraient pu devenir car nous avions déjà tissé des liens et je le attendais de pied ferme ces deux petit bouts qui allaient enrichir notre famille comme je prends part à ta souffrance et comme je comprends ton chagrin bisounettes mamiemamour (Patricia fruish)
c'est la première fois que j'en parle depuis que tu fait part de tes sentiments je lisais les larmes aux yeux mais je n'osais pas prendre la parole c'est tellement enfoui au plus profond de moi même

stephanie 10/11/2015 18:55

La néonat est vraiment un monde parallèle, très particulier. Quand on y entre pour la 1° fois on se sent en trop. puis on s'y habitue, jusqu'à se sentir comme dans une bulle. on dirait que le monde s'arrête de tourner. en effet, c'est avec le recul que l'on se rend compte que cet endroit devenu par moment une sorte de cocon, est un endroit assez spécial et que passer devant les portes battantes qui y mènent sans avoir à y entrer provoque inévitablement un pincement au coeur.
ce petit Roman a reçu beaucoup d'amour de la part de sa famille jour après jour.

Anouchka 11/11/2015 12:36

Merci pour vos mots...

Anouchka 10/11/2015 22:36

Merci de votre passage par ici <3

Anne-Sophie 10/11/2015 14:16

Magnifique, comme je me reconnais dans chacun de vos textes...
"le peau à peau... Ce moment où l'on m'installe mon tout petit bébé tout contre moi, au creux de moi... Ce moment où tout s'arrête, où l'on n'entend plus rien, ni les bruits des alarmes des machines qui sonnent, ni les pleurent des bébés, ni les allées et venues incessants des infirmières... Ce moment où l'on est juste tous les deux, lui et moi... Ce moment où je garde son odeur précieusement, même encore aujourd'hui..."
C'est tellement ça...
Nous n'avons passé que 11 jours en réa néonat, mais je revis au travers de votre texte le chemin pour y aller et l'ambiance de ce service...
Magnifiques photos.

Anouchka 10/11/2015 14:20

Merci bcp ... <3

MLaure 10/11/2015 13:04

Magnifique.... Et quelle belle photo.... :)

Anouchka 10/11/2015 13:16

<3

Tisseraud Martine 10/11/2015 11:21

une maman n oublie jamais ces moments si précieux passes avec son enfant.je sens toujours l odeur de mon fils.
Douces pensees a vous
Amities

Anouchka 10/11/2015 13:16

<3 <3 <3

Nous sommes sociaux !

Articles récents