Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit Soldat

Petit Soldat

Ce blog est l'histoire d'un petit Soldat Parti bien trop tôt rejoindre les étoiles...

Vos témoignages #4

Publié par Anouchka sur 13 Mars 2016, 18:59pm

Catégories : #Témoignages

Je reprends du service sur le blog après quelques semaines d'absence...

Voici un nouveau témoignage très poignant... Petite Zoé, Princesse des étoiles comme l'appelle sa Maman... Merci de nous faire découvrir son histoire.

Je vous laisse découvrir...

Si vous souhaitez me livrer votre témoignage pour que je le publie sur le blog, n'hésitez pas à m'envoyer un mail juste ici.

A très bientôt,

Anouchka

 

 

Vos témoignages #4

Bonjour, mon histoire est récente mais je ressens le besoin d en parler...
Il y a un an, j'étais une jeune femme qui avait tout pour être heureuse, un mari adorable, la maison que l'on voulait, une famille géniale... et la cerise une petite princesse qui allait nous combler d amour d'ici quelques mois... la vie parfaite. 
L arrivée de notre princesse était prévue le 27 août 2015. le 11aout, lors de l échos de contrôle le gynéco trouve qu il y a vraiment un manque de liquide et fait alors le test, "positif"
On m installe donc dans ma chambre et il me déclenche l'accouchement...
Le soir vers 22h, la sage femme de service renvoie mon mari à la maison en lui disant : c'est un premier c'est long
Je me retrouve seule, à minuit je perds la bandelette. J'appelle alors la sage femme qui me dit : ce n'est pas grave et c'est tout (je sens bien que sa la gonfle et qu'il ne faut pas trop que je me plaigne)
A 1h, les contractions commencent!!! Je n ose même pas appeler... à 1h50, cela devient dur, j'appelle mon mari en lui disant de venir que ça ne va pas, j'appelle la sage femme qui cette fois ci me met sous monito et la elle me dit : le rythme cardiaque est pas bon... elle m examine et me dit : vous êtes presque à 8 rejoignez moi vite en salle d accouchement et me laisse... pas le choix, je me leve et Go... l'accouchement fut rapide et notre princesse est arrivée le 12 aout a 4h05

Le bonheur absolu 

Le 13 aout, tout bascule, notre princesse fait une jaunisse, sous les lampes elle a un malaise avec désaturation... le pédiatre vient la chercher de suite et la transfert en réa néonat. Là je repense a l'accouchement et me dit "elle a merdé" Le lendemain, il vient dans ma chambre pour m expliquer qu'elle a un strydor et qu'il la transfert à Dijon... plein de questions nous traversent l'esprit mais on reste confiant.
Sur Dijon le strydor se confirme, c'est une laryngomalacie et c'est pour cela qu elle ne boit pas. Le 27 août elle est opérée sur Lyon, sous anesthésie générale et tout se passe bien. Elle repart sur Dijon le 28. Le 29, le cauchemar s'amplifie, notre princesse ne va pas bien du tout, son bidon est pas top mais ils ne savent pas ce qu elle a... et la cardiologue a déctecte un rétrécissement de l'aorte... tout s'écroule pour nous... 
c'est pas possible ils ont loupé quelque chose dans le suivi sachant que j avais un manque de liquide et elle a passe 24h avec nous avec un manque d oxygene!!! 
ils décident de l'intuber pour qu'elle ne se fatigue pas et le 1 er septembre ils n ont plus le choix, ils doivent l'opérer, voir ce qu elle a.

L'opération se passe bien elle a fait une entérocolite avec perforation du colon, ils lui ont donc fait une déviation de l'intestin avec poche provisoire... ils lui ont sauve la vie, elle recupère bien et s'éveille malgré tout ce qu elle subit. On souffle enfin et profitons d'elle tous les jours sans pouvoir la prendre dans nos bras, ce qui est frustrant...
Le lundi qui suit les médecins veulent faire le point:" nous avons une bonne et une mauvaise nouvelles", mes jambes tremblent et je me retiens de pleurer... votre fille va mieux mais nous avons reçu les résultats génétique et elle a une translocation déséquilibre qui entraine une trisomie partielle du x16 et une monosomie partielle du x3. Malheureusement il n y a aucun autre cas dans le monde... on s'écroule, il n y a pas de mots pour décrire notre ressenti a ce moment précis... ils ne savent pas comment évoluera sa maladie mais nous informe du pire... 
Notre princesse s'est remise de son intervention à merveille, elle s'éveille rit, nous passons toutes nos journées vers elle, profitons le plus possible de tous ces moments de bonheur même si c'est à l'hôpital, elle est notre fierté et les médecins sont confiants aux vues de tous les progrès qu'elle fait même si l'on sait que rien est encore fini...
Le 16 novembre, nous sommes a Lyon, Zoé est opérée de son cœur et tout se passe bien une fois de plus, elle recupère super bien à notre grand bonheur, mais a quand même une hypertension dans les poumons qui persiste... mais on veut y croire.. Le 23 on retourne sur Dijon et ils décident de nous rapprocher de chez nous (nous sommes a 2h30 de chez nous), et il est probable que nous ayons une permission pour Noël, on voit enfin le bout du tunnel, on est impatient ainsi que toute la famille...
Le 1er décembre retour sur N..... en pédiatrie, on va enfin pouvoir en profiter et la famille aussi car visite réduite en réa... 
Le 21 décembre, l'excitation de faire Noël chez nous se termine, petite princesse a dû être mise sous oxygène et est encombrée et un soucis avec son intestin... ils ne veulent pas prendre de risque et la transfert de nouveau sur Dijon... nous sommes tellement triste mais nous savons qu'elle sera entre de bonnes mains... 
Nous faisons Noël auprès de notre princesse mais je sens qu'elle n'est vraiment pas bien, a de la fièvre, les analyses montrent une grosse infection urinaire, elle est mise sous traitement assez vite mais elle est très fatiguée. Le 1er janvier tout bascule a 9h quand le téléphone sonne, le médecin nous informe que Zoé ne va pas bien et qu'elle doit passe au bloc en urgence, son intestin est ressorti mais ils ne savent pas trop pourquoi... l'opération est longue très longue, elle remonte du bloc mais ils ont beaucoup de mal à la stabiliser... Je commence vraiment a faiblir et peine à y croire encore... je veux ma fille avec moi mais en même temps c'est elle qui souffre qui subit tout ça... Je sens bien dans son regard qu elle n'en peut plus... je veux y croire mais au fond de moi je sens qu'il faut la laisser s'envoler... 
La semaine qui suit fut très tres dur et notre princesse s'est envolée le jeudi 7janvier a 5h41 dans mes bras... ce fut la deuxième nuit que l'on a pu passer avec elle dans nos bras... Nous savons qu'elle ne souffre plus mais quel manque... c'est notre princesse à tout jamais et nous ne pourrons l'oublier... Ces 5mois avec elle furent magiques, certes de tristesse mais aussi de beaucoup de joie et nous n'avons aucun regret.
A jamais dans nos cœurs ma princesse...

Bonjour, mon histoire est récente mais je ressens le besoin d en parler...

Il y a un an, j étais une jeune femme qui avait tout pour être heureuse, un mari adorable, la maison que l on voulait, une famille géniale... et la cerise une petite princesse qui allait nous combler d amour d ici quelques mois... la vie parfaite. 
L arrivé de notre princesse était prévue le 27aout 2015. le 11aout, lors de l échos de contrôle le gynéco trouve qu il y a vraiment un manque de liquide et fait alors le test, "positif"
On m installe donc dans ma chambre et il me declenche l accouchement...
Le soir vers 22h, la sage femme de service renvoie mon mari a la maison en lui disant : c'est un premier c'est long
Je me retrouve seule, a minuit je perds la bandelette. J appelle alors la sage femme qui me dit : ce n est pas grave et c'est tout(je sens bien que sa la gonfle et qu il ne faut pas trop que je me plaigne)
A 1h, les contractions commencent!!! Je n ose même pas appeler... a 1h50, cela devient dur, j appelle mon mari en lui disant de venir que sa va pas, j appelle la sage femme qui cette fois ci me met sous monito et la elle me dit : le rythme cardiaque est pas bon... elle m examine et me dit : vous êtes a presque 8 rejoignez moi vite en salle d accouchement et me laisse... pas le choix, je me leve et Go... l accouchement fut rapide et notre princesse est arrivée le 12 aout a 4h05

Commenter cet article

Valahk 24/06/2016 21:19

Je vous envoie tout plein de pensées. Votre histoire me touche beaucoup. Plein de courage, plein d'amour. Et le doux souvenir de cette petite fille si forte.

Anouchka 24/06/2016 21:57

Merci, je transmets à sa maman <3

AMOUR 14/03/2016 18:02

Zoé à été une battante mais vous marie et Jonathan vous avez été des super parents et vous lui avez donné tant d amour une belle leçon de courage pour nous tous bises

Cline_72 13/03/2016 22:12

Plein de courage à vous.

Nous sommes sociaux !

Articles récents