Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit Soldat

Petit Soldat

Ce blog est l'histoire d'un petit Soldat Parti bien trop tôt rejoindre les étoiles...

Ces moments...

Publié par Anouchka sur 5 Novembre 2015, 18:57pm

Ces moments...

Les mois qui ont suivi le départ de Roman ont été chargé de moments très compliqués à vivre pour moi... Des situations qui bouleversent et que l'on souhaite par dessus tout éviter...

Janvier 2013, il faisait si froid... Si froid au dehors, si froid chez nous, mais aussi si froid dans nos cœurs... Mon amie Céline m'avait proposé de  faire des photos dans ce magnifique décor de neige. J'ai accepté tout de suite, il fallait que je garde un peu de moi de cette période si glaciale...

Lorsque l'on vit la douloureuse expérience de perdre un enfant, on a juste l'impression que c'est tatoué sur notre front... J'ai eu l'impression d'être imbibé, teinté de cette douleur...

Dans certains cas cela m'aurait arrangé, cela aurait pu m'éviter de me retrouver dans des situations très inconfortables...

Il y a eu ce grand moment de solitude à la pharmacie, où la dame fait la mise à jour de ma carte vitale et me fait comprendre qu'il y a un souci avec les dates de grossesse, que je ne devrais plus être en congé maternité... Je ne comprends pas vraiment ce qu'elle est en train de me dire mais je commence à comprendre qu'il va falloir que je le dise... Je commence à comprendre qu'il va falloir que je dise que mon tout petit bébé est décédé... Je n'y étais pas préparé, je suis seule, c'est la première fois que je le dis comme ça, en public, devant des personnes que je ne connais pas... Je suis submergée de tristesse, les larmes envahissent mon visage, je ne peux plus bouger... Je ne sais plus quoi faire, je suis gênée... La dame fait comme ci de rien n'était, je reprends ma carte vitale et je sors... Je n'ai plus jamais remis les pieds dans cette pharmacie tout près de chez moi...

Puis il y a eu cet instant où l'on croit que l'on a avancé, que l'on a cheminé lorque l'on apprend qu'une de ses amies est enceinte... Sur le coup je le vois ce petit ventre, je vois bien que mon amie est gênée, alors je lui demande si elle est bien enceinte... Elle m'explique que ce n'était pas prévu qu'elle ne s'y attendais pas du tout, qu'elle n'osais pas m'en parler... Je suis heureuse pour elle je la sers dans mes bras tout comme le ferai une personne "normale"... Nous avons beaucoup discuté de Roman ce jour là... C'est au moment de reprendre ma voiture que je ressens une énorme angoisse, je ne peux plus rouler, je ne vois plus rien, mes larmes m'empêche de voir la route, je tremble... J'arrive à reprendre le dessus au bout de quelques minutes juste le temps de lui envoyer un petit texto pour lui dire que j'ai été touché par ses messages au moment du décès... La vie reprend son cours, je reprends la route...

Ce jour où j'accompagne mon plus grand fils à la piscine pour son cours de natation, ce jour où je l'attends dans le vestiaire avec mon second fils et où cette maman vient me demander si c'est un garçon ou une fille... Sur le coup j'ai l'impression de ne pas comprendre je fais comme ci je ne comprenais pas et je lui réponds que Vadim est bien un garçon même s'il a les cheveux longs. Elle insiste et me demande si le bébé que j'ai eu est un garçon ou une fille, elle se souvient que j'étais enceinte... Ce jour où je lui ai dit en souriant, comme pour minimiser la douleur de mes paroles, que mon bébé était décédé... Ce jour où cette maman m'a mis la main sur le bras en me disant qu'elle n'en savait rien et qu'elle était désolée... Ce jour où j'ai vu cette maman blanchir à vu d'oeil...

Je me souviendrais toute ma vie de ce moment bien précis où je me rendais à un marché de créateurs pour aller voir des copines, toutes savaient bien entendu, j'y allais sereine car je savais que l'ambiance serait légère. Ca a été tout à fait le contraire... Je n'avais pas vu cette créatrice depuis des mois, elle me demande si je n'ai pas de bébé avec moi en regardant mon ventre discrètement, je pense encore une fois que j'essaies de ne pas comprendre... Je lui dit que mes bébés font la sieste. Au fur et à mesure de la conversation, je me rends bien compte qu'elle ne sais pas, qu'elle n'est au courant de rien... Ni la naissance prématurée, ni le décès... C'est à ce moment qu'elle me demande comment va mon bébé... Je n'arrive pas à comprendre ce que je lui explique, mes émotions me font perdre le contrôle... Elle est désolée, elle ne sait plus où se mettre... Je ne sens plus mes jambes, je cherche désespérement du regard une amie que j'arrive à trouver, elle comprends tout de suite, je suis en larmes, d'autres amies me rejoignent et comprennent aussi. Je ne fais pas le tour du marché ce jour là, je préfère rentrer chez moi retrouver les miens...

En mars, j'ai appris la naissance du premier bébé d'une amie très chère... J'ai suivi sa grossesse de très loin, c'était mieux ainsi pour nous deux... Son petit bébé a été envoyé en couveuse durant les 48 premières heures après sa naissance. Rien que le mot couveuse m'a soulevé le coeur... J'étais très peinée pour elle, mais je n'arrivais pas à lui dire quoi que ce soit, je ne voulais pas en savoir davantage, j'avais peur de devoir afronter ce monde parallèle de la maternité une autre fois...

Il y a eu beaucoup d'autres moments difficiles, beaucoup d'autres crises d'angoisse, de pleures ces premiers mois sans lui, mais il y a eu aussi ces moments si touchants...

J'ai repoussé à plusieurs reprises ce rendez-vous chez mon spécialiste que je n'ai pas vu depuis avant la grossesse.. Je sais qu'il va falloir que je lui explique un an et demi de ma vie... Je n'en avais pas la force... Puis il a fallu y aller... J'avais préparé un discours, je devais le dire vite cela me permettrait de ne pas pleurer... Mais rien ne s'est passé comme prévu... Ce grand médecin a été terriblement touché par mon histoire... Il est sorti de son rôle de médecin pour me soutenir, il a levé la barrière, nous avons beaucoup discuté ce jour là...

Je me souviens pour finir qu'à l'enterrement de son grand frère, une amie à rendu hommage à mon Petit Soldat...

Belle soirée,

Anouchka

Commenter cet article

Aude 24/02/2016 15:27

Je découvre votre blog grâce à Tombée du Nid. J'ai perdu un petit garçon 3 jours après sa naissance il y a bientôt un an, malformation cardiaque inopérable. Je partage tout ce que vous écrivez. Merci pour ces lignes qui font du bien. On se sent moins seule...

Anouchka 24/02/2016 20:46

Merci d'être venu jusque ici Aude... <3

Anne-Sophie 10/11/2015 14:18

Ces moments là, il y en a trop, bien trop compliqués..
Personnellement, j'arrivais plus ou moins à appréhender ceux où je me préparais, où je me doutais qu'on me demanderais.. Puis il y a tous les autres, on est si démunis, qu'on s'effondre..
Il y a aussi cette pharmacie où je ne suis jamais retournée...
Merci pour vos beaux textes.

Anouchka 10/11/2015 14:21

<3 vraiment ....

anna 07/11/2015 11:16

J'ai perdu mon petit garçon de 2 ans il y a maintenant un an et demi et ces situations que vous décrivez sont très difficiles à vivre, j'en viens à éviter de rencontrer de nouvelles personnes qui vont me demander, alors c'est votre 1er? (je suis enceinte d'un 2ème bébé), ou pire, des personnes pas vues depuis longtemps à qui il faudra "expliquer"...
Je vous souhaite beaucoup de courage, et du bonheur pour votre petite famille.

Anouchka 07/11/2015 19:06

Merci infiniment Anna... Je vous envoies plein de force et de courage pour cette nouvelle grossesse. Votre grand garçon est dans votre coeur son petit frère ou petite le sait déjà... Je vous embrasse bien fort

Bibiche 06/11/2015 22:43

Votre petit Roman ne sera jamais seul, nous avons désormais tous son histoire dans nos cœurs.
Quel chemin. Quel cheminement.
Cécile du blog 8à la maison a co écrit cette année un livre sur le deuil Périnatal qu'elle a elle même connu. Peut être aurez vous envie de le lire ou de faire la connaissance de Cécile, c'est pourquoi je vous en parle, tout comme vous avez eu la courageuse générosité de partager votre histoire avec nous.
Je vous embrasse.
Bibiche de ça biche au nid.

Anouchka 07/11/2015 10:19

Merci Bibiche pour votre passage par ici... Merci pour vos mots ils me touchent énormément...
Et oui pourquoi pas aller plus loin que ce blog ;-) je vais aller faire un tour sur le blog de Cécile, merci. Je vous embrasse aussi, à bientôt

Nous sommes sociaux !

Articles récents